Vietnam : Guide des Meilleures Destinations Touristiques

L’histoire du Vietnam est une saga épique de résilience, d’indépendance et de la lutte pour l’identité nationale. Le Vietnam a en effet été façonné par des millénaires de conflits, de cultures et d’influences étrangères. De l’ancien royaume de Âu Lạc à la République socialiste moderne du Vietnam, ce pays d’Asie du Sud-Est a traversé des périodes de domination étrangère, de guerres civiles, et de colonisation. Voici un aperçu de l’histoire riche et complexe du Vietnam. telle que je l’ai comprise.

Les Origines

L’histoire du Vietnam remonte à plus de 4000 ans. Les premières sociétés sédentarisées sont alors organisées autour de la culture du riz dans le delta du Fleuve Rouge.

La dynastie Lac

D’après la légende, c’est en 2888 av. J.-C. que le premier roi Hùng Vương commence à régner sur un territoire couvrant l’actuel Viêt Nam et une partie du Sud de la Chine. Il est le fondateur de la dynastie Hồng Bàng, qui régna jusqu’en 258 av. J-C. A cette date, Thục Phán dirigeant des tribus voisines des hautes terres Âu Việt, renversa le dernier roi Hùng. Après avoir conquis Văn Lang, Thục Phán a uni les tribus Lạc Việt avec celles des Âu Việt pour former le nouveau royaume d’Âu Lạc. Si vous voyez un peu partout au Vietnam des hotels ou des endroits baptisés Au Lac, cela n’a donc rien à voir avec le fait qu’ils soient proches d’un lac …

La domination chinoise

La dynastie Han s’empare par la suite du royaume en 11 av. J-C ouvrant une période d’environ 1000 ans de domination chinoise. La Chine a pendant ce millénaire profondément influencé la culture, l’administration et la société vietnamiennes. Mais dès cette période des rébellions périodiques et des mouvements d’indépendance témoignent de l’esprit résistant des Vietnamiens.

L’Ère de l’Indépendance et des Dynasties

L’histoire du Vietnam est ensuite marquée au 10e siècle par le début d’une longue période d’autonomie avec le déclin de la dynastie Tang en Chine. Et concomitamment l’émergence de la dynastie Ngô au Vietnam. C’est l’ère des grandes dynasties vietnamiennes, telles que les Lý, Trần, et Lê. Ces dynasties ont façonné l’identité culturelle et territoriale du Vietnam, en repoussant les invasions mongoles et en établissant des institutions féodales.

Les dynasties des Ly, Tran et Le

À partir de 980, la dynastie des Lý instaure un régime centralisé et développe significativement la culture vietnamienne, notamment avec la fondation de la première université. Les Lý sont suivis par la dynastie des Trần (1225-1400), célèbre pour avoir repoussé plusieurs invasions mongoles. Après une brève période de domination chinoise, la dynastie des Lê prend le pouvoir en 1428, sous laquelle le Vietnam connaît une période de stabilité et d’expansion territoriale. La dynastie Lê a notamment combattu le royaume Cham, dont on peut voir les vestiges sur le site de My Son, près de Hoi An.

Royaume Cham My Son Hoi An Vietnam

My Son

La dynastie des Nguyen

L’expansion territoriale vers le sud a pour contrepartie malheureuse la division du pays. Une rivalité oppose les Trinh « seigneurs du Nord » au Nguyên « seigneurs du Sud » placés de part et d’autre du 17e parallèle. Après de dures guerres ininterrompues entre 1627 et 1672, les Tonkinois battent en retraite. Les Nguyên transfèrent alors la capitale à Hué au centre du pays. Maîtres de la plus grande partie du Vietnam, les Nguyên gouvernent au nom des Lê et ouvrent leur pays à l’Europe. Les premiers comptoirs européens sont fondés alors que les missionnaires catholiques commencent l’évangélisation du pays.

Pendant une courte période, de 1771 à 18021 trois frères de souche paysanne, les Tây Son, se révoltent et prennent le pouvoir. Mais le prince Nguyên-Anh réussit à reconquérir tout son territoire. Il entre triomphalement à Hué en 1801 et se proclame empereur l’année suivante.  Les Nguyên (1802-1945) constituent alors un Etat unitaire nommé Vietnam dès 1804. Vous pouvez visiter à la cité impériale de Hué le temple Thê érigé pour le culte des empereurs Nguyen.

Hue cité impériale Vietnam

Le temple Thé à la cité impériale de Hué

La Colonisation Française

En 1862, la France s’empare de la Cochinchine, partie sud du pays. Dans les années 1880, l’expédition du Tonkin permet ensuite à la France de terminer la conquête du territoire vietnamien. La partie du pays qui restait sous le contrôle des Nguyễn est soumise à un régime de double protectorat. La dynastie Nguyễn est maintenue en place, mais ne conserve qu’un pouvoir symbolique. Le Vietnam est ensuite intégrée à l’Indochine française. Cette période a été marquée par l’exploitation économique et la répression des mouvements de résistance. Mais aussi par l’introduction de concepts politiques et culturels occidentaux qui ont jeté les bases du nationalisme vietnamien moderne.

poste centrale Ho Chi Minh Saigon Vietnam

poste centrale à Ho Chi Minh Ville

La Lutte pour l’Indépendance

Le 20e siècle au Vietnam se caractérise par la lutte incessante pour l’indépendance. D’abord contre les français pendant la guerre d’Indochine. Puis contre les forces américaines et leurs alliés du Sud Vietnam pendant la Guerre du Vietnam. Sous la direction de figures révolutionnaires comme Hô Chi Minh, le Vietnam a cherché à établir un État indépendant et unifié, libre de l’influence étrangère. On voit encore aujourd’hui de très nombreuses représentations de Hô Chi Minh. Dans toutes les villes, mais aussi le long de pratiquement toutes les routes. Vous pouvez aussi visiter les tunnels de Cu Chi près de Ho Chi Minh. Les guides vous expliqueront comment les Vietcong et les Vietminh réussissaient à se cacher et à piéger les soldats américains.

tunnels Cu Chi Ho Chi Minh Saigon Vietnam

tunnels de Cu Chi

Le Vietnam Moderne

La fin de la guerre du Vietnam, en 1975, a entrainé la réunification du Nord et du Sud sous le drapeau de la République socialiste du Vietnam. Le pays a dès lors entamé une période de reconstruction. La mise en œuvre de la politique de Đổi Mới (Renouveau) en 1986 a par la suite marqué le début d’une transformation économique. Le Vietnam a dès lors favorisé ls investissements étrangers, entrainant une croissance rapide.

Aujourd’hui, le Vietnam est une nation dynamique et en développement rapide, fier de son histoire et tourné vers l’avenir. La riche histoire du Vietnam se reflète dans sa culture, ses traditions, et son patrimoine architectural. Tous témoignent de la résilience et de l’ingéniosité du peuple vietnamien.

circulation en ville au Vietnam