Hué a été un des moments forts de mon voyage au Vietnam. Cette ancienne capitale impériale du Vietnam offre des moments forts aux amateurs de vielles pierres et d'histoire avec sa Citadelle impériale et ses tombeaux royaux. Une plongée fascinante dans l'histoire et la grandeur de l'ancien Vietnam.

Hué, ancienne capitale impériale du Vietnam, évoque une aura de grandeur et de mystère. La pièce maîtresse de cette ville historique est sans aucun doute la Cité Impériale. C’est un complexe monumental abritant palais, temples et pavillons impériaux. La cité impériale fut en effet le siège du pouvoir de la dynastie des Nguyen pendant plus de 140 ans. Hué abrite également de nombreux sites historiques et culturels, tels que les tombeaux des empereurs Nguyen. La ville est aussi située sur les rives de la rivière des Parfums, une autre occasion de balade romantique.

Cité impériale de Hué Vietnam

Cité impériale de Hué

La cité impériale de Hué

À l’intérieur de la Cité Impériale, chaque pavillon et chaque jardin raconte une histoire fascinante de l’ère impériale vietnamienne. Vous y verrez des palais richement décorés et des temples ornés de sculptures détaillées. Ici, chaque élément architectural témoigne de la splendeur de cette période de l’histoire vietnamienne.

Construite au début du XIXe siècle, la Cité Impériale était le siège du pouvoir de la dynastie des Nguyen de 1802 à 1945. Entourée de murs imposants et de douves profondes, elle était conçue pour refléter la majesté et la puissance de l’empire. À l’intérieur de ses enceintes, la citadelle abritait un complexe palatial composé de temples, de pavillons, de cours et de jardins. Tous richement décorés et symboliques de la culture vietnamienne.

Hué plan de la cité impériale

plan de la cité impériale

La porte du Midi (Ngo Mon)

L’un des éléments les plus remarquables de la Cité Impériale est la Porte du Midi. Cette imposante structure en bois surmontée d’un toit à deux étages servait de porte d’entrée principale de la citadelle. Elle n’était cependant utilisée que pour les cérémonies officielles et les audiences impériales. Le portail central était réservé au souverain. Seul le toit en surplomb est en effet recouvert de tuiles jaunes, la couleur impériale. Les autres toits sont recouverts de tuiles vertes, la couleur pour les mandarins et les soldats. La porte est surmontée par le pavillon des Cinq Phénix.

Au-delà de la porte se trouve la Cour de l’Honneur. Là se déroulaient les cérémonies royales les plus importantes. C’est aussi là que le dernier empereur Bao Dai a officiellement renoncé à son titre en 1945.

Hue cité impériale porte du midi Vietnam

Porte du midi Vietnam

Pavillon de la splendeur

Le pavillon de la splendeur (Hiển Lâm Các)

Le pavillon a été construit de 1821 à 1824 pour l’empereur Minh Mang du côté méridional de la cour du temple des Générations auquel il fait face avec ses neuf urnes dynastiques. C’est un pavillon à triple toiture qui rend hommage aux mandarins ayant aidé la dynastie Nguyen à retrouver son trône en 1802.

Hue cité impériale pavillon de la splendeur

Pavillon de la splendeur

Le palais de Thai Hoa

La Cité Impériale était également le lieu de résidence des empereurs Nguyen et de leur famille. Le palais de Thai Hoa, avec son architecture élégante et ses décorations somptueuses, était le centre administratif et politique de l’empire. C’était là que les empereurs tenaient leurs audiences et recevaient des dignitaires étrangers. À proximité se trouvait le palais de la Reine Mère, résidence de la mère de l’empereur et des concubines impériales.

Cité impériale palais de Thai Hoa Hué

Thai Hoa

Le temple de la dynastie Nguen

Outre ses palais et ses pavillons, la Cité Impériale abritait également plusieurs temples dédiés aux ancêtres de la dynastie Nguyen. Le Temple de la Dynastie Nguyen, construit en l’honneur des empereurs défunts, était un lieu de prière et de culte pour la famille royale et ses partisans. Chaque année, des cérémonies religieuses y étaient organisées pour honorer la mémoire des ancêtres et assurer la prospérité de l’empire. Le temple reste un lieu de recueillement à l’heure actuelle et il faut retirer ses chaussures pour y entrer.

Cité impériale Hué VietnamLa cité impériale de Hué aujourd’hui

Malgré sa splendeur passée, la Cité Impériale de Hué a subi les ravages du temps et des conflits. Au fil des ans, de nombreux bâtiments ont été endommagés ou détruits. Notamment lors de la guerre du Vietnam dans les années 1960 et 1970. Cependant, des efforts de conservation et de restauration ont été entrepris pour préserver ce précieux site du patrimoine mondial. Le palais Kien Trung qui servait de résidence privée aux deux derniers empereurs fut par exemple totalement détruit par le Viêt Minh en 1947. Puis entièrement reconstruit à l’identique en 2022.

Aujourd’hui, la Cité Impériale de Hué reste l’une des attractions les plus populaires du Vietnam. Elle attire en effet des milliers de visiteurs chaque année. Les touristes peuvent déambuler à travers ses cours pavées, admirer ses architectures traditionnelles et imaginer la vie autrefois animée de la cour impériale. Pour les amateurs d’histoire et de culture, une visite à la Cité Impériale de Hué est un must.

Cité impériale de Hué au Vietnam palais Kien Trun

Palais Kien Trun

Les tombeaux impériaux de Hué

Les tombeaux impériaux de Hué, dispersés le long des rives pittoresques de la rivière des Parfums, sont également les témoins de la grandeur passée de la dynastie des Nguyen. Ces complexes funéraires somptueux, construits pour abriter les dépouilles des empereurs et des membres de leur famille, sont des exemples remarquables de l’architecture et de l’art vietnamiens traditionnels.

Il y a 7 tombeaux impériaux à Hué. Chacun d’eux reflète la personnalité et les goûts de l’empereur pour lequel elle a été construite. Parmi ces sept tombes, deux se distinguent particulièrement par leur beauté et leur importance historique: les tombeaux de Tu Duc et de Khai Dinh.

Tu Duc Hué Vietnam

Tu Duc

Le Tombeau de Tu Duc: Un Oasis de Sérénité

Le tombeau de Tu Duc, situé à environ cinq kilomètres au sud de Hué, est l’un des plus vastes et des plus impressionnants de tous les tombeaux impériaux. Construit au cours du règne de l’empereur Tu Duc (1848-1883), ce complexe funéraire s’étend sur une superficie de près de 12 hectares, comprenant des jardins paysagers, des lacs artificiels, des pavillons et des temples.

L’architecture du tombeau de Tu Duc est caractérisée par son harmonie avec la nature environnante. Les bâtiments sont construits en bois précieux et en pierre, ornés de sculptures détaillées et de motifs traditionnels vietnamiens. Le pavillon de Luu Khiem, un élégant pavillon en bois surplombant un lac paisible, est l’un des points forts du complexe et offre une vue imprenable sur les environs.

Outre ses aspects architecturaux, le tombeau de Tu Duc est également célèbre pour sa beauté poétique et son atmosphère de tranquillité. L’empereur Tu Duc, connu pour sa sensibilité artistique et son amour de la poésie, a conçu ce lieu comme un refuge paisible où il pouvait méditer et se retirer du monde extérieur. Les visiteurs peuvent encore ressentir cette ambiance de sérénité en se promenant à travers les jardins luxuriants et en admirant les paysages pittoresques.

tombeau Tu Duc Hué Vietnam

Les jardins de Tu Duc

Le Tombeau de Khai Dinh: Une Fusion de Styles Architecturaux

Le tombeau de Khai Dinh, construit au début du XXe siècle sous le règne de l’empereur Khai Dinh (1916-1925), se distingue par son architecture éclectique et sa décoration somptueuse. Contrairement aux tombeaux précédents, qui étaient principalement construits en bois, le tombeau de Khai Dinh est principalement en béton armé. Le choix de matériaux modernes lui donne ainsi un aspect plus imposant et monumental.

L’architecture du tombeau de Khai Dinh est un mélange de styles vietnamiens traditionnels et d’influences occidentales. Les murs intérieurs du mausolée sont richement décorés de mosaïques en céramique, de fresques colorées et de sculptures en stuc,. C’est donc un exemple étonnant  de l’esthétique flamboyante de l’époque Art déco. Le sanctuaire funéraire est par contre orné de statues de dragons, de lions et d’autres symboles traditionnels vietnamiens.

Malgré son opulence, le tombeau de Khai Dinh distille une atmosphère de mélancolie et de tragédie. L’empereur Khai Dinh était en effet un souverain impopulaire en raison de ses liens avec les autorités coloniales françaises. Mais aussi pour avoir imposé des taxes lourdes pour financer la construction de son mausolée. Cette controverse, ainsi que la mort prématurée de l’empereur, ont contribué à l’image sombre et austère du tombeau.

tombeau Khai Dinh Hué Vietnam

Khai Dinh

Quoi faire d’autre à Hué ?

Hué offre bien plus que sa Citadelle Impériale et ses tombeaux royaux. Au cœur de la ville se trouve le quartier animé de Phu Hoi, qui prend vie dès que le soleil se couche. Les rues s’animent de lumières chatoyantes et de sons exaltants, offrant une ambiance électrique et conviviale. Vous y trouverez de nombreux bars, restaurants et cafés proposant une cuisine locale délicieuse et des boissons rafraîchissantes.

Hué le soir

Hué le soir

Comment aller à Hué

Pour se rendre à Hué, il existe plusieurs options de transport en fonction de votre point de départ et de vos préférences.

Aller à Hué en Avion

La manière la plus rapide et la plus pratique est de prendre un vol à destination de l’aéroport international de Phu Bai, situé à environ 15 kilomètres du centre-ville de Hué. De nombreuses compagnies aériennes proposent des vols depuis les principales villes du Vietnam, notamment Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Aller à Hué en Train

Hué est également accessible en train depuis plusieurs grandes villes du Vietnam, notamment Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. Le train offre des options de trajet confortables et pittoresques à travers le paysage vietnamien.

Aller à Hué en Bus

Pour les voyageurs à la recherche d’une option plus économique, les bus longue distance sont également disponibles pour se rendre à Hué depuis différentes villes du Vietnam. Les bus offrent une option pratique pour ceux qui souhaitent explorer le pays à leur propre rythme tout en bénéficiant de tarifs abordables.

Aller à Hué en Voiture

Pour ceux qui préfèrent conduire, la route nationale 1 relie Hué à d’autres grandes villes du Vietnam. Louer une voiture peut être une bonne option pour ceux qui souhaitent explorer la région à leur guise.

Aller à Hué en scooter

C’est l’option que j’ai choisie. J’ai loué un scooter à Da Nang pour plusieurs jours. J’ai été le premier jour à Ba Na Hills à environ une heure de route de Da Nang. En partant de Ba Na Hills vers 15 h je suis arrivé à Hué 3 heures plus tard en passant par la célèbre route Hai Van Pass. C’était une longue journée mais le scooter était bien pratique pour aller visiter en toute liberté les différents tombaux impériaux. Au retour je me suis arrêté au lagon Cau Hai. Puis aux montagnes de marbre entre Da Nang et Hoi An. Le scooter a aussi été très utile pour aller visiter My Song depuis Hoi An.

lagon Cau Hai Hué Vietnam

lagon Cau Hai

Directory

Find More