Vietnam : Guide des Meilleures Destinations Touristiques

cuisine vietnamienne

La cuisine vietnamienne repose sur des saveurs subtiles, des textures variées et des ingrédients frais. C’est aussi une expression délicieuse de l’histoire, de la culture et de la géographie du Vietnam. Mélangeant douceur, amertume, piquant, salé et aigre, elle séduit par sa simplicité mais aussi par sa complexité, reflétant l’équilibre et l’harmonie. Cet article explore les caractéristiques uniques de la cuisine vietnamienne. Découvrez donc avec moi ses plats emblématiques et l’influence de diverses régions sur sa diversité gastronomique.

Les Fondements de la Cuisine Vietnamienne

La cuisine vietnamienne repose sur quelques principes clés. L’équilibre entre les saveurs, l’importance des herbes fraîches, et l’utilisation judicieuse de la sauce de poisson (nước mắm) comme condiment de base. Cette cuisine privilégie aussi les ingrédients frais, les techniques de cuisson simples et une présentation soignée. Mais l’objectif est toujours de préserver la texture et le goût naturel des aliments.

Les Plats Emblématiques de la cuisine vietnamienne

Phở

Le Pho est sans doute le plat vietnamien le plus connu à l’international. Mais les vietnamiens apprécient aussi tout particulièrement ce plat. Vous verrez d’ailleurs un peu partout des vietnamiens assis sur de toutes petites chaises dans la rue déguster leur Pho. C’est une soupe de nouilles au bœuf ou au poulet, parfumée à la cannelle, à l’anis étoilé, et au gingembre. Le Pho doit aussi être garni d’herbes fraîches et de pousses de soja. Originaire du nord du Vietnam, ce plat offre un équilibre parfait entre épices, umami et fraîcheur.

Pho cuisine vietnamienne

Pho

Bánh mì

Ce sandwich est un héritage de l’époque coloniale française. Il combine un pain baguette croustillant avec une variété de garnitures. Par exemple du pâté, de la viande grillée, des légumes marinés, des herbes et de la sauce piquante.

Banh Mi cuisinne vietnamienne

Banh Mi

Les rouleaux de printemps

Gỏi cuốn

Ces rouleaux de printemps frais, enveloppés dans du papier de riz, contiennent des crevettes, des herbes, des légumes. Et parfois aussi des vermicelles de riz. Ils sont servis avec une sauce à base de sauce de poisson ou une sauce aux arachides.

Chả giò

Les Chả giò, ou rouleaux de printemps frits vietnamiens, sont des en-cas croustillants farcis de viande, des vermicelles de riz, des champignons et des légumes. Enrobés dans une galette de riz, ils sont frits jusqu’à obtenir une texture dorée et servis avec une sauce nuoc cham aigre-douce.

Cha Gio Tom rouleaux de printemps frits aux crevettes

Cha Gio Tom

Les plats vietnamiens à base de nouille

Mì xào

Les Mi Xao sont des nouilles vietnamiennes sautées, servies avec un choix de viande, de fruits de mer ou de légumes. Ces nouilles de blé sont le plus souvent accompagnées d’une sauce savoureuse à base de soja et d’ail. C’est mon plat préféré au Vietnam. J’aime beaucoup leur texture croustillante leur simplicité et leur goût riche et subtil..

Mi Xao nouilles sautées

Mi Xao (nouilles sautées)

Cao lầu

Spécialité de Hoi An, ce plat se compose de nouilles épaisses, de tranches de porc rôti, d’herbes fraîches et de croûtons. Et un peu de bouillon concentré arrose le tout.

 

Cao Lau Nouilles cuisine vietnamienne

Cao Lau

Les plats vietnamiens à base de riz

Le riz, pilier de l’alimentation vietnamienne, se retrouve au cœur de nombreux plats traditionnels qui reflètent la diversité culinaire du pays. Chaque région apporte sa touche unique à ces créations, transformant le simple riz en une variété de mets savoureux et nourrissants.

cơm tôm sốt chanh dây riz aux crevettes

riz aux crevettes

Com Tam : Le Riz Brisé de Saigon

Originaire du sud du Vietnam, le Com Tam, ou riz brisé, est un favori à Ho Chi Minh-Ville. Traditionnellement servi au petit déjeuner, ce plat se compose de riz brisé cuit à la vapeur. Il est généralement accompagné de côtes de porc grillées, d’un œuf au plat, de tranches de tomates fraîches, de concombres et de daikon mariné. Le tout est arrosé de nuoc cham, une sauce à base de poisson qui apporte un équilibre parfait entre le sucré, le salé et l’acidulé.

riz cuisine vietnamienneBun Cha : Harmonie de Viande et de Riz Vermicelle

Le Bun Cha, originaire du nord du Vietnam, est particulièrement populaire à Hanoi. Ce plat se compose de petites boulettes de porc grillées et de tranches de porc. Le tout est servi sur un lit de riz vermicelle (bun) avec un assortiment de légumes frais et d’herbes. Le plat est complété par un bol de sauce à base de poisson diluée. On  trempe les vermicelles et la viande avant de déguster.

Com Ga : le riz au poulet de Hoi An

Le Com Ga de Hoi An est un plat vietnamien à base de riz cuit dans un bouillon de poulet et servi avec du poulet effiloché. Ce riz est agrémenté d’oignons verts, d’herbes et de légumes marinés, créant un mélange de textures et de saveurs. Un incontournable de la cuisine de Hoi An.

Com Ga riz au poulet de Hoi An cuisine vietnamienne

Com Ga

Banh Cuon : Les Délicates Crêpes de Riz

Les Banh Cuon, littéralement « rouleaux de gâteau », sont des crêpes de riz très fines. Elles sont généralement farcies de porc haché et de champignons noirs. Ce plat est souvent servi avec une garniture de croustillants d’oignon frits, de coriandre fraîche, et accompagné de nuoc cham pour tremper. C’est un plat populaire pour le petit déjeuner ou un repas léger dans tout le Vietnam.

Xoi : Le Riz Gluant Coloré

Le Xoi est une préparation de riz gluant qui peut être sucrée ou salée. Les versions salées incluent le Xoi man, souvent garni de viande, de saucisse ou de pâte de haricots mungo. Les versions sucrées, comme le Xoi vo, sont mélangées avec des haricots mungo écrasés et du sucre. Elles sont souvent colorées avec du pandan pour un goût et une apparence uniques.

L’Influence Régionale

La cuisine vietnamienne du Nord

Caractérisée par son usage modéré des épices, la cuisine du Nord met en avant la douceur et la subtilité. Le climat plus frais favorise l’utilisation de produits de montagne et de techniques de cuisson comme la bouillie et le mijotage.

La cuisine vietnamienne du Centre

Les plats du Centre, notamment ceux de Hué, l’ancienne capitale impériale, sont plus épicés et plus complexes. La présentation est également cruciale, avec des plats colorés et esthétiquement plaisants. Essayez en particulier le Ga Kho To, du poulet braisé cuit dans un pot en argile.

Ga Kho To Claypot cuisine vietnamienne

Ga Kho To

La cuisine vietnamienne du Sud

Influencée par le climat tropical et la fertilité du Delta du Mékong, la cuisine du Sud est riche en fruits, légumes et fruits de mer. Les plats sont souvent plus sucrés et plus épicés que dans le reste du pays.

wonton cuisine vietnamienne

wonton frit au crabe

Les Desserts et Boissons

Le Chè est un dessert traditionnel servi soit chaud soit froid. Il se compose d’une variété d’ingrédients comme des haricots mungo, des perles de tapioca, des gelées, dans un sirop sucré ou du lait de coco. Mais il y a plein d’autres desserts vietnamiens très colorés.

desserts cuisine vietnamienneLe Café vietnamien est fort et aromatique. Il est souvent préparé avec une petite presse métallique qui goutte dans un verre contenant du lait concentré sucré. Ne manquez pas de gouter le café à l’oeuf et le café à la noix de coco. Pour préparer le café à l’œuf, les jaunes d’œufs sont battus avec du sucre puis mélangés au café. Cela donne une boisson riche et crémeuse.

cuisine vietnamienne cafe vietnamien

cafe à l’oeuf

Conclusion

La cuisine vietnamienne est un miroir de la société. Diversifiée, riche en traditions et toujours ouverte aux influences extérieures. Chaque plat raconte une histoire, chaque bouchée est un voyage à travers les régions et l’histoire du Vietnam. Pour les gourmands et les curieux, se plonger dans la cuisine vietnamienne est donc une façon délicieuse de comprendre l’esprit et le cœur du peuple vietnamien.